ACCUEIL   MISSIONS DU CABINET   RAPPORT DE TRANSPARENCE   PLAN D'ACCÈS   ESPACE CLIENTS   CONTACT
    ACTUALITÉS




Clause de non-concurrence : une contrepartie financière pour tous les modes de rupture !
La contrepartie financière à une clause de non-concurrence s’applique en cas de rupture conventionnelle, même si ce type de rupture n’est pas envisagé par la clause.
 Cassation sociale, 18 janvier 2018, n° 15-24002  

Saisis de nombreux litiges sur la clause de non-concurrence, les juges de la Cour de cassation ont défini les règles relatives à sa validité.

Ainsi, d’une part, sous peine d’être déclarée nulle, une clause de non-concurrence doit obligatoirement prévoir le versement d’une contrepartie financière au salarié lors de la rupture de son contrat de travail.

D’autre part, le montant de cette contrepartie doit être identique quel que soit la nature de la rupture de la relation de travail (démission, licenciement, rupture conventionnelle…). Sachant qu’en présence d’une clause qui minore le montant de la contrepartie financière pour certains types de rupture, en particulier la démission, les juges considèrent que la clause est applicable et ils allouent au salarié le montant le plus élevé qui y figure (généralement celui prévu en cas de licenciement).

Dans une affaire récente, une salariée, dont le contrat de travail contenait une clause de non-concurrence, avait signé une rupture conventionnelle avec son employeur. Or, cette clause prévoyait le paiement d’une contrepartie financière en cas de licenciement ou de démission, mais n’envisageait pas l’hypothèse de la rupture conventionnelle. La salariée a donc porté l’affaire devant la justice.

La cour d’appel a estimé que la clause de non-concurrence était nulle, au motif qu’elle n’allouait pas de contrepartie financière à la salariée en cas de rupture conventionnelle. Elle a donc condamné l’employeur à verser des dommages et intérêts à la salariée.

La Cour de cassation, quant à elle, a apporté une solution différente. Elle a, en effet, considéré que la clause était licite puisqu’elle contenait une contrepartie financière. Et que cette contrepartie s’appliquait à la rupture conventionnelle, même si ce type de rupture n’était pas visé par la clause.

Précision : la clause de non-concurrence de la salariée prévoyait une contrepartie financière différente selon que la rupture résultait d’un licenciement ou d’une démission. En cohérence avec ses précédentes décisions, la Cour de cassation a jugé que seule la contrepartie la plus élevée devait être retenue, à savoir celle prévue en cas de licenciement.

Article du 26/02/2018 - © Copyright Les Echos Publishing - 2017

haut de page


ACTUALITÉS
Régler l’impôt sur la fortune immobilière par la remise d’un bien
21/09/2018
Cotisation d’assurance chômage : la fin de la part salariale
21/09/2018
Bail commercial et travaux de mise en conformité des locaux
20/09/2018
Déclaration des prix de transfert : au plus tard le 3 novembre 2018
20/09/2018
Travail des mineurs dans les débits de boissons : où en est-on ?
19/09/2018
Projet de loi Pacte : l’assurance-vie bientôt transférable ?
19/09/2018
La révolution numérique pourrait créer 58 millions d’emplois dans le monde
18/09/2018
Droit de préemption du fermier : gare au respect des conditions requises !
18/09/2018
Des nouveautés en matière de contrôle fiscal des entreprises
18/09/2018
Candidater à un marché public : la voie électronique s’impose !
17/09/2018
Déduction des loyers d’un dirigeant d’association
17/09/2018
Contrat de professionnalisation : les derniers changements
17/09/2018
Création d’une contribution unique à la formation professionnelle et à l’alternance
14/09/2018
Réseaux sociaux : faire le ménage dans ses vieux posts
14/09/2018
Des mesures pour encourager l’apprentissage
14/09/2018
Meublé de tourisme : le propriétaire doit demander une autorisation de changement d’usage
13/09/2018
Sanction pécuniaire de la Direccte : un dispositif revu et corrigé
13/09/2018
Bail commercial : quels effets en cas de congé irrégulier ?
13/09/2018
Formation professionnelle des non-salariés : du nouveau !
12/09/2018
Une nouvelle garantie fiscale pour les entreprises contrôlées
12/09/2018
Les aménagements apportés au prélèvement à la source
11/09/2018
La Safer doit motiver ses décisions de rétrocession !
11/09/2018
La restitution du dépôt de garantie au locataire commercial
10/09/2018
Exonération du versement de transport des associations d’utilité publique
10/09/2018
Prélèvement à la source : et si vous procédiez à une simulation ?
10/09/2018
Intérêt de retard réduit en cas de régularisation spontanée
07/09/2018
Instagram veut contrôler les achats réalisés sur son réseau
07/09/2018
Des ajustements à venir pour le dispositif Pinel ?
07/09/2018
Rendre de la monnaie en cas de paiement par carte bancaire, c’est possible !
07/09/2018
Harcèlement sexuel : des nouveautés à connaître
06/09/2018
Plus besoin d’établir un rapport de gestion dans les petites sociétés commerciales
06/09/2018
La collecte en assurance-vie se redresse
05/09/2018
Faire valider ses pratiques par le biais du contrôle administratif
05/09/2018
Cession du bail rural : gare au respect des conditions requises !
04/09/2018
Contrôles Urssaf : 3 mois maximum dans les petites entreprises !
04/09/2018
Licenciement économique au sein d’une association : quelle obligation de reclassement ?
03/09/2018
Réduction d’impôt Pinel : quel délai pour l’achèvement des logements ?
03/09/2018
Des baisses de charges en 2019 dans les entreprises
31/08/2018
N’oubliez pas votre second acompte de CVAE !
31/08/2018
Le ticket de métro parisien bientôt sur mobile
30/08/2018
Le montant des loyers parisiens grimpe en flèche !
30/08/2018
Bassins d’emploi à redynamiser : quelles déclarations effectuer ?
30/08/2018
Le remboursement d’un compte courant d’associé peut constituer une faute de gestion
29/08/2018
Associations : vous pouvez commenter le futur règlement comptable applicable au secteur non lucratif
29/08/2018
Les gains issus de la pratique régulière du poker sont imposables
29/08/2018
Employeurs agricoles : pas de travail dissimulé, pas de cotisations à payer !
28/08/2018
Vous avez le droit de vous tromper une fois !
28/08/2018
Offre de vente du local au commerçant locataire : le prix, rien que le prix !
27/08/2018
Pas de vie privée pour les associations !
27/08/2018
Corriger en ligne sa déclaration de revenus 2017, c’est possible !
27/08/2018
Retraite à l’étranger : vers un certificat d’existence dématérialisé ?
24/08/2018
Baux ruraux : l’indice national des fermages encore en baisse
23/08/2018
Pénibilité au travail : deux nouveaux référentiels de branche en vigueur
23/08/2018
Plus que quelques semaines pour choisir votre taux de prélèvement à la source !
22/08/2018
RGPD : vos obligations dans le cadre du droit d’accès
22/08/2018



© 2009-2018 - Les Echos Publishing - mentions légales